Deux films algériens primés au 32e Festival du cinéma méditerranéen d’Alexandrie

 Les deux films algériens L’étoile d’Alger de Rachid Benhadj et Un métier bien de Farid Bentoumi ont été primés au 32e Festival international du cinéma méditerranéen d’Alexandrie (Egypte) qui a pris fin lundi, rapporte la presse égyptienne.

 En compétition dans la catégorie Nour Chérif, le long métrage L’étoile d’Alger (2016), a reçu le prix de la « meilleure œuvre artistique » alors que le court métrage Un métier bien s’est vu décerner, quant à lui, le Prix spécial du jury de sa catégorie.

 Le Prix du meilleur long métrage est revenu à Food and shelter (Espagne, 2015), alors que le Prix du meilleur court métrage est attribué au film égyptien Selfie.

 Une quinzaine de films issus de 29 pays, dont l’Algérie, étaient en compétition à cette édition placée sous le signe « le cinéma et la résistance » en mettant à l’honneur la Révolution algérienne à travers la projection de plusieurs œuvres cinématographiques dont La bataille d’Alger (1966) de l’italien Gillo Pontecorvo et Le Colonel Lotfi (2015) d’Ahmed Rachedi.

 L’édition de l’année 2015 a récompensé les réalisateurs algériens Lotfi Bouchouchi pour son film Le puits et Mohamed Zaoui pour son documentaire Dernières paroles.

 Fondé en 1979 par l’Association égyptienne des auteurs et des critiques de cinéma, le Festival du cinéma méditerranéen d’Alexandrie est considéré comme un des évènements du 7e art les plus importants dans le monde arabe.

COMMENTAIRES