Béjaia: 17 pays participent au 8e Festival international du théâtre

 Une trentaine de compagnies de théâtre de dix-sept pays sont programmés pour prendre part au 8e Festival international du théâtre de Béjaïa (Fitb) prévu du 29 octobre au 4 novembre, a indiqué mercredi à Alger le commissaire du festival, Omar Fetmouche.

 En plus de l'Algérie, présente dix spectacles dont quatre en Tamazight, des troupes d'Afrique, d'Europe et du Moyen-Orient sont programmées à ce 8ème Fitb.

 Son commissaire qui intervenait lors d'une émission de la Radio algérienne, a précisé que les pays retenus à cette édition ont été sélectionnés parmi 37 pays postulants.

 Outre la France, invité d'honneur, l'Italie, l'Autriche et le Royaume-Uni, y participent aux côtés de la Tunisie, du Bénin, de la Syrie et de l'Irak, représenté par un spectacle expérimental du dramaturge et metteur en scène Anas Abdul Samad.

 Parallèlement aux représentations dans les salles, vingt-six espaces sont prévus pour accueillir les spectacles de rue qui s'étendront aux régions éloignées de Béjaia et de Jijel.

 Un atelier de formation au cirque et au théâtre de rue sera dispensé à une quarantaine de comédiens, encadrés par des spécialistes français et anglais, indique encore le commissaire du festival.

 M. Fetmouche a de nouveau plaidé pour la création d'une école pour relancer, a-t-il dit, la pratique théâtrale en Algérie et ancrer le 4e art dans le paysage social.

 Les organisateurs ont, par ailleurs, prévu en marge du festival un séminaire sur la critique théâtrale au profit des journalistes, animé par des critiques algériens et étrangers.

 Interrogé sur le budget alloué au 8ème Fitb, le commissaire a précisé que celui-ci, qui était de 35 millions de dinars en 2015, a été ramené cette année de près de la moitié, que cette réduction n'avait "aucun impact" sur son organisation.

COMMENTAIRES