"Le sous-marin": Nouvel espace culturel d’Alger

 "Le sous-marin" inauguré vendredi au boulevard Krim Belkacem à Alger, est un nouvel espace culturel de proximité dans la capitale.

 Yacine Teguia, l'un des initiateurs du projets, a indiqué que cet espace est ouvert sur tous les arts, dont la vocation est d'abriter des projets artistiques, novateurs et des ateliers de formation accessibles à un large public.

 A cet occasion l'artiste plasticien pop'art "El Moustach", Hichem Gaoua de son vrai nom, a exposé l'intégralité de ses œuvres, déjà très connu sur les réseaux sociaux, une série de portraits numériques décalés d'artistes et de personnalités historiques dans différents thèmes.

 Dans une première série, l'artiste a proposé des portraits décalés et réactualisés, réalisés sur ordinateur, de célèbres artistes algériens comme Amar Ezzahi, Kamel Messaoudi, El Hachemi Guerouabi, Himoud Brahimi, ou encore Othmane Bali.

 Outre ces figures de la musique algérienne, l'artiste a tenu à rendre hommage à sa manière aux hommes de culture assassiné lors de la décennie noire à l'instar de l'écrivain, poète et journaliste Tahar Djaout, de l'homme de théâtre Abdelkader Alloula, ou des chanteurs Hasni Chakroun et Lounes Matoub.

 El Moustach a également rendu hommage à plusieurs personnalités historiques comme Hassiba Ben Bouali, Ali Ammar, Laarbi Ben M'hidi, Didouche Mourad ou encore Mohamed Boudiaf, des portraits basés sur des photos connues et présentés avec une touche contemporaine propre à l'artiste.

Photo par: Madjid SERRAH

 

COMMENTAIRES