Algérie: les réserves de change seront de 122 milliards de dollars à fin 2016

La Banque d'Algérie estime que les réserves de change seront d'environ 122 milliards de dollars à fin 2016. 

En effet, dans un communiqué en réponse au rapport de la Banque mondiale estimant les réserves de change de l'Algérie à 60 milliards de dollars pour 2018, la Banque d'Algérie affirme que sur la base des données disponibles à fin juin 2016, le niveau des réserves de change est estimé, à fin 2016, à près de 122 milliards de dollars.

Donc, les situer à 60 milliards de dollars en 2018 signifie "qu'elles vont baisser de 62 milliards de dollars en deux ans, soit 31 milliards de dollars de déficit annuel moyen du solde global de la balance des paiements. Ce qui paraît totalement improbable", a relevé la Banque d'Algérie, ajoutant que durant l'année 2016 où le prix du pétrole a été le plus faible, le déficit estimé de la balance des paiements sera inférieur à celui de 2015 (27,5 mds USD).

De même, toutes les prévisions, y compris celle de la BM, s'accordent à dire que les prix de pétrole vont être supérieurs en 2017 et 2018, alors que la croissance des exportations en quantité a repris en 2016 et devrait se poursuivre en 2017 et 2018.

"Il devient dès lors parfaitement intelligible que les niveaux de 31 mds USD de déficits annuels ne pourront être atteints et, par conséquent, que le niveau des réserves à fin 2018 sera nettement supérieur à celui annoncé par la BM", a insisté la Banque d'Algérie.

 
COMMENTAIRES