Accord Opep d'Alger: une réduction de 0,7% de l'offre mondiale de pétrole (ACRA)

 L'agence de notation et d'analyse de crédit russe ACRA prédit une réduction de 0,7% de l'offre mondiale de pétrole après l'accord de l'Opep à Alger, a indiqué vendredi la directrice générale de cette agence, Ekaterina Trofimova. 

"La décision de l'Opep permettra de réduire l'approvisionnement en pétrole de 0,7% selon nos estimations, alors que le niveau des prix devrait rester très volatile au cours de l'année prochaine mais dans la fourchette des prix actuels", a déclaré Mme Trofimova à l'agence TASS. 

 Selon elle, l'accord de l'Opep aura un effet limité sur les cours du pétrole: "N'oublions pas qu'avec une augmentation des prix du pétrole, les producteurs américains deviendront encore plus actifs, chose qui va induire une pression vers la baisse des prix du pétrole". 

 Les pays de l'Opep se sont accordés, mercredi dernier à Alger, de réduire leur production à un niveau oscillant entre 32,5 mbj et 33 mbj. 

 L'organisation devra, dans la prochaine étape, préciser le volume de production pour chaque pays membre. Une rencontre à ce sujet est prévue pour le 30 novembre. 

 Le marché du pétrole a connu de fortes perturbations ces deux dernières années, marqué notamment par un déséquilibre entre l'offre et la demande et une chute drastique du cours du baril qui avait commencé à chuter en juin 2014. 

 D'un peu plus de 110 dollars, le prix du baril a baissé parfois jusqu'à moins de 40 dollars.

COMMENTAIRES