L'Algérie importe 50% de l'huile de soja russe

Dans une conjoncture particulièrement difficile, marquée par une crise financière qui s'aggrave avec l'instabilité continue des cours pétroliers et l'incapacité des acteurs économiques nationaux à sortir le pays de la dépendance aux hydrocarbures, les décideurs algériens poursuivent toujours leur politique budgétivore.

En effet, selon les données publiées par UkrAgroConsult, l'Algérie se veut le plus grand importateur de l'huile de soja russe. Selon ces données révélées aujourd'hui, l'Algérie a raflé 50% des exportations russes en huile de Soja entre septembre et octobre 2016, loin devant le Venezuela (15%) et la Tunisie (11%).

Que fait l'Algérie avec autant de huile de Soja, pourtant déconseillée pour la friture ? Cette question restera, hélas, sans réponse.

 

 

COMMENTAIRES