Yémen : 17 morts lors de violentes confrontations entre l’armée et les rebelles au sud du pays

Dix-sept éléments de milices d’El-Houthi et du président déchu, Ali Abdellah Saleh, ont été tués, lundi 9 janvier, lors de combats opposants l’Armée et la résistance yéménites d’un côté et les milices rebelles de l’autre, au front du  Al-Saq au nord-est d’Usaylan au sud du Yémen, a indiqué l’APS.

Les membres de l’armée et de la résistance ont pu briser une offensive surprise des milices rebelles, après laquelle 17 rebelles appartenant aux milices ont  été tués et trois capturés, selon une source locale de l’agence de presse yéménite. 

 
COMMENTAIRES