Le mur de la discorde entre les Etats-Unis et le Mexique

A neuf jours de l'investiture du milliardaire républicain, le Mexique s'apprête à initier une relation nouvelle, complexe, avec son voisin du nord et principal partenaire commercial, a indiqué l'AFP.

Il est évident que nous avons quelques divergences avec le prochain gouvernement des Etats-Unis, comme au sujet du mur que, bien entendu, le Mexique ne paiera pas", a insisté M. Peña Nieto devant les ambassadeurs mexicains réunis au palais national.

Quelques heures après la première conférence de presse du président américain élu, le président mexicain a ajouté que son gouvernement mènerait des négociations "ouvertes", où tout serait sur la table, qu'il s'agisse "de sécurité, d'immigration ou de commerce". Mais il a prévenu qu'il n'accepterait rien qui aille contre son pays "et notre dignité en tant que Mexicains".

COMMENTAIRES