Le Maroc recherche un algérien accusé de planifier des attentats terroristes

Les autorités marocaines sont à la recherche d’un jeune algérien qu’elles soupçonnent d’appartenir à l’organisation terroriste Etat Islamique (Daech) et d’avoir des liens avec le réseau ayant planifier des attentats sur des sites sensibles au Maroc.

Le bureau de recherche, relevant de la direction de sécurité marocaine, a publié un portrait-robot du jeune algérien qui, selon les autorités sécuritaires marocaines, s’appelle Driss, de teint blanc, âgé de 27 ans et qui serait toujours sur le territoire marocain.

Selon la même source, le jeune algérien était en compagnie d’un ressortissant Tchadien, arrêté à Tanger il y a quelques jours et qui serait le chef d’une cellule secrète de Daech, chargé d’effectuer des  attentats dans des villes marocaines.

Selon les autorités marocaines le Tchadien, un certain « Abou El boutoul » avait des relations avec deux autres algériens, Ismaïl et Abdelkader.

COMMENTAIRES