Violences et émeutes en Algérie: Le gouvernement réagit

Le gouvernement algérien a réagi, par la voix du ministre de l'Intérieur Noureddine Bedoui, aux émeutes et violences qu'ont vécues hier des wilayas du pays.
Noureddine Bedoui a mis en garde, dans une déclaration à la presse depuis la wilaya de Guelma, contre les actes de violence, affirmant que "les lois de la République concernant la dégradation des biens publics et privés sont claires". Il a, par ailleurs, accusés "certaines parties " de tenter de "semer la confusion, le désordre et la fitna".
Dans une tentative de rassurer le peuple, Bedoui affirme que "l'Etat est le seul garant du pouvoir d'achat du citoyen"; à cet effet, "10 milliards de dollars ont été débloqués par le gouvernement" pour garantir ce pouvoir d'achat, a-t-il rassuré.

COMMENTAIRES