Indiscret- Quand Faraoun nomme une cousine sans expérience dans un poste clé à AT

Qui dit jeunesse, ne dit pas forcément innocence!
Houda-Imane Faraoun, la jeune ministre de la Poste et des Technologies de la communication et de l'information, aurait installé l'une de ses cousines sans expérience aucune dans un poste clé au sein d'Algérie Télécom.
En effet, selon une source généralement bien informée, une proche de la ministre de la Poste et TIC, répondant aux initiales Fatma-Zohra I. B, a été nommée récemment au poste de Divisionnaire au sein d'Algérie Télécom, sans qu'elle ne soit apte à occuper un poste aussi influent, puisqu'elle n'occupait que le poste d'agent à la Sonelgaz. Elle bénéficie, selon notre source, d'une formation accélérée aux frais de l'Etat.
Revenant à la raison de cette nomination controversée, notre source explique que Faraoun voulait octroyer, par un contrat de gré à gré, un projet d'un montant de 80 millions de dollars à une société chinoise, cependant, le président de la Commission des marchés d'Algérie Télécom s'est dressé contre cette attribution illégale de marché sans passer par un appel d'offre. Il a ainsi été limogé et remplacé  par une jeune fille, dépourvue de toute expérience et compétence, n'ayant jamais exercé dans le domaine des TIC.
Par ailleurs, plusieurs employés d'Algérie Télécom, notamment des cadres, subiraient un harcélement moral par la cousine de Mme Faraoun et s'apprêteraient, selon nos sources, à saisir l'inspection du travail.
L'on rappelle que depuis son installation à la tête du ministère de la Poste et TIC, Houda-Imane Faraoun a limogé plusieurs Directeurs, son dernier limogeage a été Mohamed Habib qui occupait le poste de DG de Mobilis, remplacé (bizarrement) par un ancien cadre d'Alliance Assurance.

COMMENTAIRES