Téléphonie mobile: Les abonnés Mobilis risquent de ne plus pouvoir recharger leurs comptes

L'opérateur public de téléphonie mobile risque de perdre beaucoup d'abonnés dans les prochaines heures !
Mobilis a procédé à la veille du Réveillon à la mise en place d'un nouveau système pour son réseau dit NGBSS. A cet effet, l'opérateur public a averti sa clientèle que des perturbations pourraient survenir dans les 24 heures. Jusqu'ici, tout est en règle. Cependant, près d'une semaine après que Mobilis ait annoncé, en se félicitant, "la réussite" de cette opération en moins de 48 heures, les abonnés s'alarment.
En effet, depuis près d'une semaine, plusieurs options du menu des services ne fonctionnent plus, notamment le paiement des factures, le rechargement, l'activation des plans voix et internet. Au niveau des points de vente, le service "Arsseli" (rechargement) ne se fait presque plus, puisque ces derniers ne sont plus alimentés par l'opérateur. Les bons et cartes de recharge restent le seul moyen encore existant chez certains points de vente pour que l'abonnés puissent recharger leurs comptes.
Dans l'absence, comme à son habitude, de toute communication officielle, l'on s'interroge comment l'opérateur public de téléphonie mobile, qui se targue d'être le premier en Algérie, va-t-il faire pour dissuader ses abonnés de changer d'opérateur.

COMMENTAIRES