Attaque de Tiguentourine: Deux terroristes auditionnés à Alger (Actualisé)

 Le doyen des juges d'instruction de la Cour de Sidi M'hamed, Alger, a entendu lundi matin le témoignage des terroristes présumés impliqués dans l’attaque terroriste de Tiguentourine (sud de l'Algérie), a déclaré  Ennahar TV de source officielle.

Les terroristes concernés sont «Darwish Abdelkader», alias «Abu Al-Bara», le sous-gouverneur du bataillon connu sous le nom «Al-moulathamin», le second «Karoumi Bouziane», alias «Radouan», arrêtés suite à l'opération militaire menée par les éléments de l'Armée nationale populaire pour libérer les otages algériens et étrangers, détenus par le groupe terroriste lors de l'attaque, qui a eu lieu le 16 janvier 2013.

Abu Al-Baraa, originaire de la province de Tiaret (ouest de l'Algérie), est l’un des terroristes ayant dirigé le deuxième groupe, dans l'attentat ciblant le champ gazier de Tiguentourine, c’est ce qu'a révélé l'enquête en cours, explique la source.
Par ailleurs, Radouan et d'autres terroristes sont également interrogés, dont un Tunisien de "Djamel Laroussi", alias Abu Talha.

Les chefs d'accusation prononcés par le juge d'instruction connus
Outre l'information du procès, Ennahar TV dévoile également les chefs d'accusation retenus par le juge d'instruction contre les terroristes impliqués dans l'attaque de Tiguentourine ayant coûté la vie à 23 personnes, dont des étrangers.
Les chefs d'accusation sont ainsi: Atteinte aux institutions de l'Etat, meurtre, apologie du terrorisme, prise d'otage, détention d'explosifs, d'armes et de munitions et semer la terreur au sein des citoyen.

 

COMMENTAIRES