Un évêque allemand appelle à l’enseignement de l'Islam dans les écoles publiques

Le chef de l'Eglise protestante allemande a appelé à l'enseignement de l’Islam dans toutes les écoles publiques afin d'empêcher les jeunes musulmans d'être radicalisés, rapporte dimanche le quotidien anglais The Independent.

Mgr Heinrich Bedford-Strohm, qui dirige l'Eglise évangélique luthérienne, a déclaré que l'enseignement de l’islam dans les écoles allemandes donnera aux élèves musulmans la chance d'adopter une approche critique de leur propre religion.

Dans une interview accordée au journal Heilbronner Stimme, l'évêque a fait savoir que toutes les religions en Allemagne doivent être compatibles avec la constitution démocratique du pays.

«La tolérance, la liberté religieuse et la liberté de conscience doivent s’appliquer à toutes les religions», a-t-il dit.

M. Bedford-Strohm a proposé que les associations islamiques en Allemagne soient responsables des cours souhaité qu’ils soient organisés pour être un «partenaire clair» de l'Etat allemand.

Sur les 16 états fédéraux allemands, sept offrent déjà une certaine forme de classe de religion islamique dans les écoles, semblable à l’enseignement religieux plus traditionnel catholique et protestant du pays.

Certaines écoles en Allemagne ont des classes de judaïsme et d'islam, mais aucune de ces classes n’est obligatoire.

Une enquête récente a révélé que près des deux tiers des Allemands croient que la religion n'a pas sa place dans leur pays.

COMMENTAIRES