Relogement à Alger: lancement samedi de la 2e phase au profit de 1.500 familles

La deuxième étape de la 21e opération de relogement des occupants de bidonvilles, caves et terrasses de la wilaya d'Alger dans des logements décents débutera, samedi prochain, au profit de 1.500 familles, a annoncé mercredi à Alger Abdelkader Zoukh, Wali d'Alger.

 "La deuxième étape de la 21e opération de relogement débutera samedi prochain, soit avant le mois sacré du Ramadhan", a déclaré Zoukh lors d'une conférence de presse à l'occasion de l'annonce du lancement officiel de la saison estivale 2016 à Alger, sans citer les quartiers bénéficiant de cette opération.

  2.000 Logements publics participatifs (LPP) seront livrés à leurs bénéficiaires dimanche prochain (5 juin), a annoncé M. Zoukh..

  La 21e opération de relogement à Alger a été répartie en quatre étapes durant lesquelles 9.000 logements seront livrés, dont 7.000 logements publics locatifs (LPL) et 2.000 autres de logements sociaux participatifs (LSP), a-t-il indiqué, précisant que la 21e opération sera suivie par d'autres.

  Lors de la première étape, qui a débuté en mai dernier, 1500 familles occupant des bidonvilles, caves, terrasses et habitations menaçant ruine ont été relogées dans des logements décents.

  Cette opération permettra d'en finir avec les grands bidonvilles de la capitale, avait estimé le wali d'Alger.

 Il s'agit des bidonvilles d'El-Hamiz (1.800 familles), de Dergana (1.400 familles), de Kerrouch à Reghaia (1.700 familles), d'El-Hofra à Oued S'mar (1.300 familles), de Bousmaha à Bouzaréah (1.200 familles) et de Qariat Echouk au Gué de Constantine (1.000 familles).

 L'opération concerne aussi les familles occupant des caves et des terrasses d'immeubles à Bab El-Oued (80 familles).

 Près de 46.000 familles ont été relogées dans la Wilaya d'Alger depuis le lancement de l'opération de relogement en juin 2014, a rappelé M. Zoukh.

 Le programme global de relogement dans la wilaya d'Alger concerne 260.000 unités, dont 84.000 de type public locatif et 42.000 logements sociaux participatifs, avait-il rappelé, soulignant que ces deux formules d'habitat étaient supervisées par la wilaya d'Alger.

Aps 

COMMENTAIRES