Fonction publique: Du nouveau concernant le droit au congé exceptionnel de 3 jours

Le Directeur général de la Fonction publique s’est expliqué, dans une lettre datant du 19 octobre dernier, sur les modalités d'application de l'article 212, relatif au droit du  fonctionnaire à bénéficier d’un congé exceptionnel rémunéré de trois (3) jours.
La réponse du DG de la Fonction publique vient suite à une lettre du Secrétaire général du Conseil d'Etat, qui a demandé, en date du 10 octobre, des précisions sur les modalités d'application de cet article.
Les fonctionnaires peuvent ainsi, explique le DG de la Fonction publique, bénéficier d'un congé exceptionnel de 3 jours en cas de "naissance d'un enfant du fonctionnaire, circoncision, mariage d'un proche, décès du conjoint du fonctionnaire ou de l'un de ses proches".
Il est précisé que l’absence du fonctionnaire prendra effet à compter du jour de l’événement concernant les mariages, puisque ces derniers sont préalablement programmés, tandis que pour les naissances et décès la durée de l’absence prendra effet à partir du lendemain de l'événement.

COMMENTAIRES