CAF : Hayatou poursuivi par la justice égyptienne

 Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou est dans le viseur de la justice Égyptienne. A quelques jours de l’ouverture de la CAN 2017, il est accusé d’abus de pouvoir.

 Les autorités égyptiennes ont annoncé l’ouverture d’une enquête contre le président de la CAF, Issa Hayatou pour abus de pouvoir.

 En effet, des droits de retransmission de plusieurs compétitions de la CAF auraient été cédés sans appel d’offres au groupe Lagardère Sport.

 L’Egypte, qui abrite donc le siège de l’instance, accuse le Camerounais de ne pas avoir respecté la loi égyptienne qui impose un appel d’offres.

 Joint par BBC, le directeur de la communication de la CAF, Junior Binyam a indiqué ne pas avoir été informée de l’ouverture de cette enquête. Quand au groupe  Lagardère Sport, il  a démenti.

 Issa Hayatou, président de l’instance depuis 1988, a assuré l’intérim de la présidence de la FIFA d’octobre 2015 à février 2016, à la suite de la suspension de Sepp Blatter.

COMMENTAIRES