En direct

03 heures d'entretiens entre les présidents cubain et algérien

  •    Raul Castro, qui a succédé à la tête de l’Etat cubain à son frère Fidel, 82 ans, malade, effectue actuellement sa première tournée hors d’Amérique latine depuis sa prise de fonction en juillet 2006. Cette tournée, entamée le 28 janvier, l’a conduit en Russie, en Angola et en Algérie où il est arrivé samedi pour une visite de trois jours.
  •  
  •    "Les relations algéro-cubaines ont toujours été claires et nettes et remontent à bien avant l’indépendance de l’Algérie" (1962), elles "ont non seulement été maintenues, mais renforcées avec le temps", a déclaré Raul Castro, à l’issue de la rencontre avec M. Bouteflika, selon l’agence algérienne APS.
  •  
  •    Les deux chefs d’Etat ont eu l’occasion de "faire un premier bilan des relations bilatérales", estimant que les deux pays "ont beaucoup de points en commun", sur les questions d’actualité nationale et internationale, a-t-il ajouté.
  •  
  •    Les relations politiques entre les deux pays sont "très fortes" et "importantes", a réaffirmé Raul Castro.
  •  
  •    Ces entretiens avaient été élargis aux membres des délégations deux pays, avant que les deux chefs d’Etat ne se retrouvent pour le déjeuner.
  •  
  •    Auparavant, Raul Castro s’était rendu dans la matinée au sanctuaire du martyr (Maqam Echahid) sur les hauteurs d’Alger, un monument édifié en mémoire des victimes de la guerre pour l’indépendance (1954-1962).
  •  
  •    Il avait passé en revue un détachement de la garde républicaine qui lui avait rendu les honneurs, et il avait déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative avant de respecter une minute de silence.
  •  
  •    L’Algérie et Cuba entendent renforcer davantage leur coopération politique et économique en appliquant les nombreux accords bilatéraux qu’ils ont signés ces dernières années.
  •  
  •    Les deux pays entretiennent des liens politiques étroits, partageant les mêmes points de vue au sein des Nations unies ou au mouvement des non-alignés, ainsi que sur le dialogue Sud-Sud ou l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
  •  
  •    En même temps, ils ont développé une coopération économique au sein d’une commission mixte, signant en particulier en 2005 cinq accords de coopération dans les domaines de la santé principalement, mais aussi du sport, de la culture et de la pêche.
  •  
  •    Plus d’une centaine de médecins cubains exercent actuellement en Algérie dans le sud et la région des Hauts Plateaux, alors que plus de deux mille coopérants au total ont travaillé dans ce pays depuis 1962.
  •  
  •    La Havane a également prévu la construction d’une douzaine de cliniques ophtalmologique à travers l’Algérie, et le gouvernement algérien avait souhaité fin 2007 que "cette coopération sanitaire aboutisse à un transfert de savoir-faire et ne pas se limiter au volet commercial".
  •  
  •    L’Algérie et Cuba veulent ériger leur "partenariat exemplaire" en un modèle de coopération pour les pays du Sud, a écrit dimanche le quotidien gouvernemental algérien El Moudjahid.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!