En direct

09 morts dans une attaque terroriste à Ziama, Jijel

  •    Cette information n’a pas été confirmée officiellement.
  •     Les assaillants ont attaqué le bâtiment au mortier artisanal (heb-heb) vers 19H00 (18H00 GMT), alors que s’y trouvaient des employés de la Spas, une entreprise algérienne de gardiennage chargée de la surveillance et de la sécurité de sociétés implantées dans la région, ont précisé ces sources.      Cet attentat, le plus meurtrier depuis plus de six mois en Algérie, survient après plusieurs attaques commises contre militaires et civils, toujours dans l’est du pays, durant le mois de février.     Sept militaires ont été tués le 15 février par des islamistes, trois lors d’un guet-apens à un faux barrage à 50 km à l’est d’Alger et quatre dans l’attaque d’un convoi militaire à Tébessa (630 km à l’est de la capitale).     Le 12 février, sept personnes, dont un bébé et deux gendarmes, ont péri dans l’explosion de deux bombes à Foum El-Metlag, région qui n’avait pas connu d’attentat aussi meurtrier depuis août 2008.     Ce mois d’août, qui précédait le ramadan, avait été particulièrement violent, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) revendiquant plusieurs actions contre les forces de sécurité dont un attentat devant l’école de gendarmerie des Issers (environ 60 km à l’Est d’Alger) qui avait fait 48 morts selon un bilan officiel.     Ces attentats ont depuis sensiblement baissé d’intensité, les attaques de l’Aqmi se faisant ponctuellement avec l’installation de faux barrages ou la pose de mines cachées de long des routes, avant celle menée dimanche soir par un nombre indéterminé d’assaillants.     Les forces de sécurité multipliaient en même temps d’importantes opérations de ratissage des maquis dans l’Est d’Alger surtout, tuant plusieurs dizaines d’islamistes armés dont plusieurs "émirs" (hauts responsables).     L’Algérie entrera le 19 mars en campagne électorale pour la présidentielle prévue le 9 avril. Le président sortant Abdelaziz Bouteflika briguera un troisième quinquennat, après avoir été élu en 1999 puis réélu en 2004.  
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!