Monde

1.000 personnes empêchées d'entrer en France depuis le retour des contrôles aux frontières

Près de 1.000 personnes ont été empêchées d’entrer en France depuis le rétablissement des contrôles aux frontières, destinés à renforcer la sécurité de la conférence sur le climat (COP21) et à minimiser le risque « terroriste », a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Depuis le rétablissement de ces contrôles, le 13 novembre, « ce sont près de 1.000 personnes qui ont été empêchées d’entrer sur le territoire national en raison du risque que ces personnes pouvaient représenter pour l’ordre public et la sécurité dans notre pays », a déclaré le ministre lors d’une visite à Strasbourg, dans l’est du pays.

Au total, « ce sont près de 15.000 policiers, gendarmes et douaniers qui sont mobilisés sur l’ensemble de nos frontières, et notamment sur la frontière septentrionale », a précisé le ministre, qui visitait un point de contrôle à la frontière franco-allemande. Le but de ces contrôles est de « permettre, dans le cadre à la fois de l’organisation de la COP21, mais aussi du niveau de menace terroriste très élevé auquel nous sommes confrontés, de conforter la sécurité des Français et de procéder aux interpellations qui sont nécessaires », a ajouté le ministre.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close