En direct

100 milliards de dinars pour les énergies renouvelables d’ici à 2030

Le ministre de l’Energie et des mines, Youcef Yousfi, a fait état, mardi après-midi à Oum El Bouaghi, de la décision de l’Etat de mobiliser 100 milliards de dinars pour le renforcement des énergies renouvelables, d’ici à 2030 en Algérie.En dépit de leurs "coûts élevés", l’Etat, a ajouté le ministre, a tracé un grand programme pour ces énergies appelées à couvrir, à l’horizon 2030, "le tiers de la consommation énergétique du pays".Au cours de l’année 2013, "entre 300 et 500 mégawatts d’électricité solaire seront fournis", a ajouté M. Yousfi, précisant que dans une première phase expérimentale, chaque wilaya des Hauts plateaux bénéficiera de deux centrales d’une capacité de 20 mégawatts chacune.Le ministre a exhorté les wilayas concernées à dégager les terrains pour ces projets devant être réceptionnés en mars prochain et entrer en phase opérationnels "avant l’été 2014". Il a également indiqué que d’autres centrales seront ultérieurement réalisées après la réalisation de l’usine de Rouiba de fabrication de panneaux solaires.Des efforts colossaux ont été déployés par l’Etat durant les années 2012 et 2013 pour renforcer l’énergie électrique à l’échelle nationale avec la mise en service de plus de 6.000 transformateurs et la fourniture de 2.500 mégawatts supplémentaires durant l’année en cours, a par ailleurs rappelé M. Yousfi.L’Etat a mobilisé "tous les moyens pour qu’il n’y ait pas de coupures électriques durant l’été 2013 et si cela devait arriver, ce ne sera pas avec la même acuité que lors de l’été dernier", a assuré le ministre, affirmant que ce problème sera "entièrement résorbé dans les quatre ou cinq prochaines années".La séance de travail a été marquée par la présentation du programme de Sonatrach portant sur l’exploration des hydrocarbures dans le nord du pays."Des indices ont été détectées dans le sud-constantinois, incluant Oum El Bouaghi où une opération de forage sera prochainement lancée dans la commune de Bellala", a signalé le ministre de l’Energie et des mines.Il a également affirmé, dans ce même contexte, que l’exploration offshore débutera l’année prochain en Algérie qui, a-t-il noté, possède de grandes potentialités en la matière.Le ministre des l’Energie et des mines, qui s’était rendu dimanche et lundi nderniers dans les wilayas de Batna et de Khenchela, avait auparavant inspecté plusieurs projets de son département dans la wilaya d’Oum El Bouaghi.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!