En directAlgérie

Avec 12 Millions d’Euros de dettes, NCA Rouiba au bord de la banqueroute !

Algérie – Confronté à de graves difficultés financières, le géant de l’agroalimentaire NCA Rouiba se cherche d’urgence de nouveaux actionnaires…

C’est ce que rapporte Maghreb Confidentiel dans son édition de jeudi 7 novembre révélant que le patron du Groupe, Slim Othmani, réalise ces jours-ci un Roadshow destiné aux fonds d’investissement étrangers. Selon le magazine, le français Propaco, filiale de l’Agence française de développement (AFD), aurait notamment été approché fin octobre.

Slim Othmani, qui a débarqué le 28 octobre le DG Sahbi Othmani pour reprendre directement les rênes du groupe, est confronté à des échéances financières majeures.

NCA Rouiba doit rembourser d’ici à la fin 2019 plus de 12 millions d’Euros à ses fournisseurs et à ses banques, principalement la Société Général, BNP Paribas et Banque nationale d’Algérie (BNA).

Mais les spécialistes du capital-investissement doutent de la possibilité de ficeler en deux mois une opération d’entrée au capital. D’autant que la législation « 51/49 », encadrant les investissements étrangers, devrait évoluer en 2020.

Slom Othmani tente donc de décrocher une lettre d’intention qui lui permettrait de rassurer ses créanciers et la Bourse d’Alger, où NCA Rouiba est l’une des cinq sociétés cotées, et l’une des trois seules privées. Le Groupe envisage aussi la cession d’actifs non rentables.

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. Le dernier des membres de la issaba epon gera les dettes en 3 secondes!!! Ou alors reduite les corteges..les salzires des deputes..senateurs..ministres.et ce sera regle en 1 mois…..quel gachis!!!

  2. dans le titre il est précisé qu’il est au bord de la banqueroute, ce qui reste à prouver. et si c’est le cas, pas mal de monde se retrouverait en géole. à moins que c’est une faillite et aussi il reste à prouver qu’elle n’a pas été programmée. et dans les deux cas c’est de la fraude sauf si le contraire est prouvé. de toutes façons, l’auteur a très bien su titré l’affaire. parce que c’est une vraie affaire. à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close