AlgérieSanté & Bien-être

Les résidents accusent Hadjar de mettre de l’huile sur le feu !

Algérie-L’intervention  faite ce samedi matin par le  ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar  n’a fait que mettre de l’huile sur le feu et a rendu inévitable une nouvelle opposition  entre le ministère de la Santé et le collectif autonome des médecins résidents (CAMRA) qui ne semble pas connaitre son épilogue.

En réponse à la déclaration du ministre de l’Enseignement Supérieur  qui a  » responsabilisé »  les médecins résidents quant au boycott de l’examen du  diplôme d’études médicales spécialisées ( DEMS), le collectif décide officiellement d’aller vers une démission collective dans le cas où  la tutelle refuse de   » répondre rapidement  » aux médecins résidents.

 » Le discours du ministre  est menaçant « , déclare le représentant du collectif autonome des médecins résidents, Mohammad Tayleb dans un  entretien téléphonique accordé à ALG24, affirmant que « ce genre de discours est devenu courant « .

15 000 médecins résidents optent  pour la « démission collective »

 M Tayleb affirme que « pour l’instant la tutelle n’a pas pu apporter aucune solution effective aux problèmes des résidents».  » on va toujours vers un blocage dans les négociations » ajoute t-il .  Précisant  qu’ « à chaque fois que l’on se réunit  avec les représentants de la tutelle, on se rend compte que  toutes les négociations portent sur des discutions stériles « .

Ce dernier confirme aujourd’hui que quatre wilayas  ont  voté sur la proposition de  la démission collective.

« Les résidents n’ont pas peur d’aller vers une année blanche ». il  décide  de « démissionner collectivement  en cas où la tutelle refuse de répondre favorablement à leurs revendications « , a-t-il conclu.

15 000 médecins résidents ont opté pour la « démission collective »

Lire aussi : Les médecins résidents optent pour la “démission collective” (vidéo)

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close