En direct

17 Octobre 1961, une page noire dans l’histoire de la France

C’est une page sombre de l’Histoire française. Le 17 octobre 1961 et les jours qui suivirent, des milliers d’Algériens ont été traqués, persécutés, internés, lynchés dans différents endroits de Paris et  des centaines d’entre eux – les chiffres restent encore incertains aujourd’hui – sont portés disparus, certainement morts, a indiqué samedi metronews sur son site Interne.

Longtemps ignorée, la répression sanglante des manifestants n’a été reconnue par les pouvoirs publics français qu’en 2012.

“Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits”, déclarait alors François Hollande.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!