En direct

25.000 tonnes de médicaments périmés stockés dans nos pharmacies

  •    "Ces produits périmés sont coûteux pour les pharmaciens et nuisibles à l’environnement", a-t-il dit au cours d’un colloque international organisé par l’ordre des pharmaciens d’Alger.
  •  
  •    "Il y a 8.000 pharmacies et 400 grossistes de produits pharmaceutiques et chacun dispose d’un stock de médicaments périmés. Le traitement de ces produits coûte cher et les pharmaciens n’ont pas les moyens et le savoir-faire pour le faire", a expliqué à l’AFP, M. Touafek.
  •  
  •    L’ordre des pharmaciens "oeuvre à la sensibilisation des pharmaciens et des ministères concernés (santé, environnement et industrie) pour trouver une solution à ces quantités stockées plus de dix ans", a ajouté M. Touafek.        
  •  
  •    Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme est "disposé à trouver une solution à ces stocks de médicaments périmés dans les pharmacies privées", a assuré le chargé du traitement des déchets particuliers et dangereux de ce ministère, Karim Baba.
  •  
  •    Les médicaments périmés sont classés "comme déchets particuliers et leur élimination requiert une sélection et une classification, par produits entrant dans leur composition et par emballage afin d’être éliminés soit par incinération, enfouissement ou autres", a indiqué M. Baba.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!