En direct

25 jours avant la saisie des biens de Djezzy et le gel de ses avoirs

  • Selon les sources d’Ennahar, qui ont préféré garder l’anonymat, l’administration d’Orascom Télécom Algérie (OTA), Djezzy, garde le silence quant aux 230 millions de dollars d’impôt relative aux années 2008 et 2009, après avoir déclaré que ladite somme avait été réglée, insistant sur la nécessité de revoir l’impôt
  • Toutefois, il ne reste que 25 jours seulement à Sawris avant de recevoir le dernier préavis, conformément à la loi pour répondre et ce, avant de recourir aux mesures légales qui peuvent aller jusqu’au gel total des avoirs bancaires de Djezzy et la saisie des biens de l’entreprise qui permettraient à l’administration des impôts de récupérer son du estimé à 230 millions de dollars, soit 17 milliards de dinars.
  •  
  • Nos sources ajoutent que les services des impôts des grandes sociétés au niveau de la direction des impôts n’ont reçu aucune confirmation de la part de l’opérateur égyptien de téléphonie mobile qui indique que Nadjib Sawris compte payer ses dettes. Ce dernier n’a même pas payer 20% du montant global des taxes imposées qui lui permettent de présenter son recours à l’administration des impôts, comme ça avait été le cas les taxes précédentes estimées à 600 millions de dollars qui ont été payés après le refus de la direction des impôts du recours présenté par Djezzy.
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *