Monde

26 journalistes tués depuis le début de l'année 2009

  •    Quinze journalistes ont été tués en janvier et onze en février, selon l’ONG basée à Genève, qui milite pour une meilleure protection des journalistes dans les zones de conflits.
  •  
  •    "Loin de s’améliorer, la situation se détériore", a déploré le secrétaire général de la PEC Blaise Lempen. L’an dernier, 91 journalistes ont perdu la vie dans l’exercice de leur métier, a-t-il rappelé.
  •  
  •    Selon l’ONG, depuis le début de l’année, le plus grand nombre de victimes ont été recensées à Gaza, lors de l’offensive d’Israël (quatre) et au Pakistan (quatre). Viennent ensuite la Somalie (deux), la Russie (deux), le Mexique (deux), le Sri Lanka (deux), le Népal (deux), le Venezuela (deux) et l’Irak (deux). Une victime a été recensée au Kenya, aux Philippines, à Madagascar, en Colombie.
  •  
  •    A part durant l’offensive israélienne contre la bande de Gaza, "la mort des journalistes est clairement liée à des situations de conflit interne", a souligné M. Lempen.
  •  
  •    La présidente de la PEC Hedayat Abdel Nabi a lancé un appel au Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour qu’il organise un événement spécial sur la protection des journalistes lors de sa session de juin.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *