Sports

L’année scolaire ira jusqu’au 30 juin (Benghabrit)

Algérie – L’année scolaire en cours se termine officiellement le 30 juin prochain.Cette décision prise par le ministère de l’Éducation Nationale vise la bonne préparation pédagogique et psychologique des élèves des classes d’examens mais aussi l’achèvement des cours.

Ainsi, le ministère propose un ensemble de points, en particulier pour les élèves des classes d’examens  pour mener à bien leurs révisions et bénéficier d’un large programme de sensibilisation sur les sanctions contre la triche aux examens.

Les propositions sont faites également aux élèves de la 3 e année secondaire pour les entrainer comment choisir les thèmes proposés à l’examen du Bac, ainsi que la façon d’exploiter le temps et non pas le gaspillé.  Des conseils ont étés faites dans le sens à inciter les élèves à  pas paniquer lors de l’examen.

Qu’en est –il des régions du Sud ?

Cette nouvelle approche pédagogique pose, sans doute, un problème aux élèves et aux enseignants des régions du sud affectées par les grandes chaleurs et les canicules  en été.

Dans un communiqué diffusé jeudi dernier, le ministère de l’Éducation nationale a confirmé que ces propositions permettront d’assurer la poursuite de la scolarité des élèves, en se prétextant que l’année scolaire compte “au moins 32 semaines de travail”, selon la loi.

L’autre raison est liée au  phénomène de l’absentéisme scolaire, d’autant, que “de nombreux élèves de la  3e année secondaire, ont déjà déserté leurs classes depuis le début du mois d’Avril”.

« Créer un climat pédagogique favorable sinon se sera inutile ! » (SNAPEST)

Le ministère  qui craint la propagation du phénomène avertit les enseignants et les élèves d’éviter les absences  répétées sans  aucune raison et sans aviser l’administration.

Évoquant le point, le Président du SNAPEST, Meriane Meziane, a salué cette approche soulignant que ” l’essentiel c’est de sensibiliser les élèves à rejoindre les bancs des écoles, sinon l’enseignant risque de se retrouver avec uniquement une poignée des élèves qui ne seront plus motivés à assister à des cours !”.

D’un autre côte, il faut aussi donner les instructions pour assurer les cantines scolaires. Il s’ agit de créer un climat pédagogique favorable sinon se sera inutile ! a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!