En direct

35 cadres de la santé sanctionnés

  • La décision de sanction vient après une correspondance officielle du ministère de la santé, transmise à tous les directeurs des hôpitaux ainsi que les directeurs de santé de toutes les wilayas, leurs demandant des rapports détaillés concernant les équipements, et un rapport détaillé sur la situation des logements de fonction et les procédures de leur acquisition.
  • Après une longue période, la majorité des directeurs ne répondent pas à la demande du ministère. A noter que ces points devaient être exposés par le ministre devant le président de la république.
  • Suite à cela, le ministre de la santé a avertit tous les responsables et a procédé à des sanctions à l’encontre de tous ceux qui ont refusé de coopérer. Ces sanctions ont touché quinze directeurs d’hôpitaux et vingt directeurs de santé de wilaya.
  • Dans ce contexte, le ministre de la santé, des populations et de la réforme hospitalière, Djamel Ould Abbas, a déclaré au quotidien Ennahar, que les décisions prises concernent tous les responsables qui ont refusé de coopérer avec le ministère. Précisant de ce sens qu’il a « un ministère qui représente l’état, et ces gens là refuse de travailler dans le cadre de la loi ».
  • Ce n’est qu’après avoir constaté l’indiscipline de ses responsables et leur refus de reconnaître l’autorité du ministère qu’il a procédé à ces sanctions. Le ministre ajoute qu’il était soutenu par l’état dans le cadre de la politique de la réforme entreprise dans le secteur de la santé et que les nouvelles mesures rentrent dans le cadre des séances d’écoute organisées par le président de la république.
  •  
  • Ennahar/ Asma Menouar

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!