En directAlgérie

4 millions d’élèves privés de scolarité, les enseignants déplorent le silence du ministère

Algérie – Les écoles primaires sont toujours en ébullition. Ce sont plus de 4 millions d’élèves qui ont été privés de scolarité durant les  trois dernies jours à cause de la grève des enseignants enclenchée depuis lundi dernier.

Deux mois après la rentrée scolaire, la situation reste inchangée dans plusieurs écoles, alors que  les élèves sont  livrés à eux-mêmes pendant les jours de grève.

« Le taux de suivi de la grève a atteint 100% » dans certaines écoles primaires à traves le pays, a confirmé le représentant de la coordination de l’enseignement primaire, Charad Elyes dans une déclaration rapportée par Ennahar Online.

À cet égard, le même  représentant, a déploré « le silence » du ministère de l’Éducation nationale qui selon lui refuse carrément de « dialoguer » avec les enseignants pour  un apaisement de tension dans le secteur de l’Education.

Hier, de nombreux enseignants du primaire ont organisé des sit-in au niveau des directions de l’Education nationale à travers le territoire national, où un grand nombre d’entre eux s’est réuni à la Direction centrale d’Alger, qui constitue  un point du départ  de ce mouvement de contestation.

Les enseignants grévistes ont scandé de nombreux slogans, dont le plus important étant «la dignité de l’enseignant ne peut pas être acheté à aucun prix ». ce slogan a été choisi  en réponse à la « menace » du ministère de l’Éducation qui décide une  ponction sur le salaire des enseignants.

Sur cette base, les enseignants du primaire ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève, à raison de  trois jours chaque semaine.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close