En direct

4 policiers écroués après la mort d'un homme dans un commissariat de Constantine

  •    "Deux commissaires, un officier et un inspecteur de police ont été placés  sous mandat de dépôt alors que trois agents de l’ordre public ont été placés  sous contrôle judiciaire", a dit M. Hamel à la radio publique francophone chaîne 3.
  •  
  •    Kamel Toufouti, 41 ans, est mort après s’être pendu dans un commissariat de Constantine où il avait placé en garde à vue après avoir été interpellé en état d’ébriété, selon la presse locale.
  •  
  •    "Des fautes très graves ont été constatées par la commission dépêchée à partir de la centrale pour enquêter sur la mort de cette personne. Il y a eu des sanctions qui ont été prises et un procès-verbal a été établi et transmis  à la justice", a ajouté le directeur général de la sûreté nationale.
  •  
  •    Pour M. Hamel, il s’agit d’une "négligence grave" et une "inobservation"  des dispositions du code de procédures pénales
  •  
  •    "Lorsqu’on place une personne en garde à vue, on doit lui retirer tout ce qui peut éventuellement porter atteinte à son intégrité physique. C’est une personne placée en garde à vue à qui on a laissé les lacets avec lesquels il s’est suicidé", a ajouté M. Hamel.
  •  
  •    La version du suicide est contestée par la famille qui réclame une enquête indépendante, selon la presse algérienne.
  •  
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close