En direct

60 terroristes prêts à se rendre

  • Ces terroristes activent dans les régions du centre et de l’est du pays. Ils seraient originaires des wilayas de Tizi Ouzou, Boumerdès, Bouira, Skikda et Tébessa. Selon les mêmes sources, ces derniers seraient en phase de négociation avec les autorités dans le but de se rendre aux services de sécurité.
  •  
  • L’intention de ces éléments qui aspirent à retourner au sein de la société, coïncide avec la décision du candidat indépendant à l’élection présidentielle, Abdelaziz Bouteflika de porter des modifications à la Charte pour la paix et la réconciliation nationale. Ces derniers ne veulent pas rater l’occasion de se rendre avant que les portes ne se referment. Bouteflika avait annoncé dans le cas de sa réélection pour un troisième mandat, d’en finir avec cette question et d’éradiquer tous ceux qui refusent de déposer les armes.
  •  
  • Par ailleurs, selon nos sources, les éléments terroristes qui désirent déposer les armes et quitter définitivement les activités armées, auraient annoncé leur intention de se rendre immédiatement après l’appel lancé par l’ancien émir du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) aux terroristes afin qu’ils quittent toute activité armée et de se rendre au services de sécurité pour bénéficier de la charte pour la paix et la réconciliation nationale.
  •  
  • La décision de Bouteflika a ravivé le désir de se rendre chez beaucoup de terroristes qui hésitaient encore. Ces derniers auraient formulé des demandes individuelles transmises par leurs familles aux autorités afin que ces dernières leur facilitent la tâche.
  •  
  • Selon des informations, les terroristes recourent aux négociations individuelles de peur de représailles de la part des émirs.
  •  
  • Un groupe de 40 terroristes dans la région de Ben Chenoud avaient déjà émis leurs désirs de se rendre et ont demandés à leurs familles de les représenter devant les autorités afin qu’il leurs facilitent la tâche. Par ailleurs, trois familles de terroristes se sont rendues aux services de sécurité à Boumerdès la fin de la semaine passée avec un bébé très malade qui a vite été pris en charge pour des soins. Trois autres terroristes se sont rendus aux services de sécurité dans la région de Boumerdès durant la même semaine.
  •  
  • Selon des informations reçues par Ennahar, la reddition de ce groupe de terroristes vient après que ces derniers auraient été convaincus du sérieux des autorités dans la prise en charge de leurs demandes et leurs intégrations dans la société, contredisant les rumeurs de certaines parties qui tentent de les décourager en propageant des informations erronées.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!