En direct

7 membres d'un réseau de soutien à Aqmi arrêtés dans le sud algérien

  •    La date de leur neutralisation n’a pas été précisée.
  •  
  •    Selon le quotidien arabophone El-Chourouk, les services du centre régional de recherches et d’investigations de la wilaya (préfecture) de Tamanrasset, à 2.000 km au sud de l’Algérie, ont pu identifier "une cellule dormante de soutien dans la région d’Abelsa (170 km à l’ouest de la ville de Tamanrasset) et mis fin à leurs activités".
  •  
  •    Ils ont à cette occasion, saisi du matériel de communication et, selon l’autre grand quotidien arabophone El-Khabar, des ordinateurs et d’importantes quantités de devises.
  •  
  •    El-Khabar indique, citant également des sources sécuritaires, que ce réseau de soutien à Aqmi était dirigé par un Malien surnommé Abou Al-Youcef El-Hassan, de son vrai nom Jakwa Ibrahim Obraham, âgé de 42 ans.
  •  
  •    Selon ce quotidien, le réseau, mobile, opérait entre Tamanrasset et la ville du nord malien de Gao.
  •  
  •    Il était constitué de deux Algériens, trois Maliens, un Tchadien et un Guinéen, indique encore le journal.
  •  
  •    Les chefs d’état-major du Mali, de Mauritanie, du Niger et d’Algérie se sont réunis vendredi dernier à Bamako pour examiner la situation sécuritaire régionale, source d’inquiétude renouvelée pour eux en raison de la crise libyenne.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!