En directAlgérie

8 mai 1945, les massacres français en Algérie

Algérie-Le 8 mai 1945, des dizaines de milliers d’algériens furent massacrés, lynchés, torturés et brûlés par l’armée française pour avoir dit non au ‘’colonialisme’’, 73 ans après, l’Algérie se souvient toujours de ce génocide commis par le colonialisme contre des manifestants algériens sortis dans la rue pour rappeler à la France ses engagements au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Aux cris de liberté des Algériens qui se sont élevés dans une marche pacifique un certain 8 mai 1945, à Sétif,  la France coloniale a recouru aux fosses communes pour dissimuler son génocide pensant à tort que les convictions d’un peuple en quête de liberté peuvent être altérées.

Soixante treize ans après les faits, cet épisode sanglant reste gravé dans la mémoire collective et les fosses communes demeurent un thème sur lequel universitaires et historiens se sont penchés pour “déterrer” des victimes exécutées et enterrées sommairement.

Des moudjahidine et des témoins de ces faits relatent  également cette ambiance d’apocalypse que la France coloniale avait réservée à des milliers et des milliers d’Algériens qui rêvaient de liberté.

L’autre 8 mai 45

Le seul crime des civils fut également d’avoir réclamé à la France “traitresse” d’honorer sa promesse au peuple algérien de lui accorder l’indépendance s’il la soutenait dans son combat contre le nazisme, a-t-il rappelé en relevant que la réponse fut la torture, les massacres sommaires, les bombardements par l’artillerie et des avions, l’incinération dans les fours, et le balancement des innocents des précipices, du haut de montagnes et dans la mer.

Ces évènements du 8 mai 1945 qui avaient débuté avec des manifestations pacifiques avant de se terminer par des fosses communes, imprimèrent dans la conscience des Algériens la conviction que le colonisateur qui a occupé le pays par la force devait en sortir par la force, constituant ainsi l’étincelle de la Guerre de libération.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!