En direct

85 % des jeunes algériens consomment de la drogue

  • Un programme spécial a été adopté dans le cadre du plan de développement pour la réalisation de 15 centres de désintoxication à travers le territoire national. Le directeur de l’office national de lutte contre la drogue, Abdelmalek Sayeh, lors de l’ouverture de la journée mondiale pour la lutte contre la drogue à la maison de la culture de Sétif, dans une déclaration à la radio, a fait savoir que l’Algérie qui est un transit, a tendance à devenir un pays de consommation, surtout avec la drogue qui vient du Maroc, l’un des plus grands producteurs de ce poison, la pression exercée des pays européens la nouvelle tendance des consommateurs européens qui se retournent vers la cocaïne, en plus de la concurrence africaine. Tout cela rend le marché algérien favorable vu le tau enregistré parmi la jeunesse qui est de 85%.
  • Dans le même contexte, le professeur Mustapha Khiati, président de la Fédération nationale de la recherchemédicale (Forem) a fait savoir que al consommation de la drogue dans la plus part des wilayas du pays a augmentée et qu’aujourd’hui, elle touche même des enfants, selon des chiffres du ministère de la justice.
  •  
  • Ennahar/ Hassiba Kerouche
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!