AlgérieEconomie

9000 milliards de dinars, la banque derrière l’économie nationale ( Raouya)

Algérie – Les banques continuent à contribuer à la croissance de l’économie nationale. Les crédits directs accordés par les banques à fin 2017 ont atteint un montant global  de  7 504 milliards de dinars, représentant   87 % de l’ensemble des crédits accordés à l’économie évalués à  près de 9000 milliards de dinars (8.878 milliards de dinars) au cours de cette année.

Ces chiffres ont été communiqués, ce mardi 19 février, par le Ministre des Finances,Abderrahmane Raouya lors d’une journée d’étude organisée à Alger sur la réforme bancaire. M. Raouya a mis  l’accent  sur  la réforme  financière et bancaire pouvant « diversifiée » l’économie et la mettre sur la voie de la croissance ».

Depuis la crise mondiale en 2008 – 2009, il était important d’ériger un modelè financier et de mener des réformes structurelles qui ont nécessité à motiver l’innovation, la régulation de la réglementation, les contrôle des crédits et d’accélérer les investissements publics…,a expliqué le ministre lors de son intervention.

A cet effet, le ministre indique que la réforme bancaire a une portée stratégique dans la mesure où il a fallu relever un « défi « pour adapter les institutions financières publiques aux changements inéluctables »  et ce, pour  assurer la modernisation de l’appareil de production indispensable pour une économie plus diversifiée et performante .

Cette transformation ou cette adaptation continue s’inscrit dans le cadre d’un processus continue de réforme bancaire visant  d’améliorer les conditions d’accueil , le rapprochement des banques de leur clientèle..l’octroi de crédits…

Le but des travaux de cette journée est d' »approfondir les approches » sur la réforme bancaire et financière en Algérie, a conclut, le ministre.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close