En direct

A quand une ligne maritime Alger – Jijel? (vidéo)

On aurait dû commencer par cette wilaya qui, avec celle de Bejaia, enregistrent le plus gran tau de trafic routier, sans oublier la période estivale, mais les responsables concernés n’ont pas jugé utile de créer une ligne maritime pour relier Jijel à la capitale.

La wilaya de Jijel, déjà enclavée géographiquement, a toujours été écartée de tout projet de développement et les seuls qui existent, à l’instar de Belara et le port Djen-Djen ont été imposés par la force des choses, d’ailleurs, ces projets immenses ont trainé en long et en large avant d’aboutir.

Récemment, une ligne maritime reliant Bejaia à Alger a été inaugurée, mais aussi d’autres reliant Skikda- Annaba, Mostaganem -Arzew – et Oran, avec l’acquisition prochaine de trois bateaux pour des lignes Tipaza – Cherchell et Skikda – Annaba, mais pas Jijel…!

Est-ce un oubli ?

Beaucoup de jijeliens vivent ou travaillent à Alger et le trafic entre les deux villes est très dense. Le difficile accès à la wilaya de Jijel par la Corniche aux frontières avec Bejaia, le mauvais été des routes, sont le calvaire quotidien des voyageurs qui se rendent dans la capitale et qui n’ont pas d’autres choix. 

Le ministère des Transport doit revoir sa politique en termes de projets tels que celui des lignes maritimes qui viennent soulager les citoyens dans leurs déplacements des routes saturées par le trafic et souvent en mauvais état.

Jijel est une wilaya agricole et un pôle industriel, avec la relance de la zone de Bellara et le port Djen-Djen, le plus grand port d’Afrique, mais aussi une wilaya touristique qui connait ces dernières années un afflux extraodinaire de touristes algériens qui vienent des quatre coins du pays.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!