Monde

Abdel Mouti al-Bayoumi soutient l'interdiction du voile intégral

  •    Abdel Mouti al-Bayoumi, membre d’un influent conseil de religieux d’Al-Azhar, a déclaré à l’AFP que ce voile intégral, ou niqab, "n’a aucune base dans la loi islamique".
  •    "Rien ne le prévoit dans le Coran ou la Sunna", principales sources de la charia ou loi islamique, chez les sunnites, courant majoritaire de l’islam, a ajouté ce religieux, auteur d’un livre contre la pratique du port du voile intégral.
  •    Interrogé sur cette interdiction, adoptée définitivement mardi par le Parlement français, il a déclaré "la soutenir personnellement, tout comme beaucoup de mes frères" de l’Academie de recherche islamique d’Al-Azhar.
  •    "Je veux envoyer un message aux musulmans de France et d’Europe. Le niqab n’a pas de fondement dans l’islam. J’ai été consterné de voir quelques unes de nos soeurs (en France) le porter. Cela ne donne pas une bonne impression de l’islam", a-t-il poursuivi.
  •    Proche du pouvoir égyptien, la prestigieuse institution d’Al-Azhar, à la fois centre religieux et université, est considérée comme un pôle modéré dans l’enseignement et la diffusion de la doctrine sunnite dans le monde.
  •    Elle s’est à plusieurs reprises prononcée contre le port du voile intégral, notamment pour ses étudiantes, provoquant un vif débat en Egypte où cette pratique est de plus en plus répandue.
  •    Le gouvernement égyptien cherche lui aussi à décourager le port du niqab, dans lequel il voit la progression d’un islam fondamentaliste venu des pays du Golfe, où travaillent de nombreux Egyptiens.
  •  
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!