En direct

Abrogation de l’article 87 bis: le plus beau cadeau que puissent avoir les travailleurs

L’abrogation de l’article 87 bis constitue "le plus beau cadeau" que puissent avoir les travailleurs en cette célébration de l’anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures, a indiqué, lundi à Tébessa, le secrétaire général de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Saïd.Le secrétaire général de l’UGTA a indiqué, dans une déclaration à l’APS, que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui "vient de prendre la décision d’abroger l’article 87 bis, une demande datant depuis plusieurs années, a offert en ce 24 février le plus beau cadeau aux travailleurs".Le chef de l’Etat "vient de démontrer, une nouvelle fois, à travers l’abrogation de l’article 87 bis, son attachement aux travailleurs et aux valeurs portées par le  monde du travail", a souligné Sidi Saïd, estimant que cela "n’est pas uniquement un acquis pour les travailleurs mais pour toute l’Algérie".L’Algérie a obtenu d’énormes acquis sur les plans politique, économique, social et international a rappelé le SG de l’UGTA, précisant que cette décision découlant de la 16ème réunion de la tripartite aura un "impact certain" sur l’amélioration de la situation des travailleurs.

La stabilité sociale constitue un "élément déterminant" pour consolider les avancées économiques et sociales, a encore souligné Sidi Saïd, précisant que le président de la République "vient de valoriser à travers cette décision le concept du dialogue social, considéré comme le seul moyen à même de régler les différentes préoccupations et les revendications des travailleurs".Evoquant la décision de l’UGTA pour soutenir le président Bouteflika à la présidentielle d’avril 2014, M. Sidi Saïd a indiqué que cette décision de la centrale, annoncée à Tébessa, "terre des révolutionnaires", à l’occasion d’une date phare de l’histoire de l’Algérie, est "loin d’être fortuite" car se référant, a-t-il dit, aux "racines de l’UGTA arrosées par le sang des travailleurs".Le SG de l’UGTA a indiqué au cours d’une rencontre avec les travailleurs organisée sous le slogan "avec le moudjahid Bouteflika pour poursuivre le processus de sauvegarde de la sécurité et la stabilité et approfondir le développement économique et social", que les travailleurs et les syndicalistes de l’UGTA "ne reviennent jamais sur leurs choix, car il s’agit de choix toujours gagnants".Rendant un vibrant hommage aux éléments de l’armée nationale populaire (ANP), de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales, M. Sidi Saïd a fait un large tour d’horizon sur les multiples acquis sociaux dont ont bénéficié les Algériens (augmentation des salaires et subvention des produits alimentaire de large consommation, entre autres).Annonçant par ailleurs la future ouverture, à Tébessa, de l’usine de transformation de verre (SOVEST), avec à la clé l’ouverture de 500 postes d’emploi directs, M. Sidi Saïd a rappelé que l’UGTA "n’use jamais du dialogue violent" et considère que les grèves "ne résolvent pas les problèmes".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!