PolitiqueMonde

Accès des Sahraouis à leurs richesses : Une délégation européenne à El-Ayoune en septembre

Le chargé d’Affaires des territoires occupés de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdallah Souilem a fait savoir, samedi à Boumerdes, qu’une délégation du Parlement européen visitera, les 3 et 4 septembre prochain, les deux villes occupées d’El-Ayoune et de Dakhla, afin de s’enquérir de l’accès des Sahraouis aux richesses de leur pays.

Samedi à Boumerdes, à l’issue de son allocution d’ouverture de l’université d’été des cadres du front Polisario et de la RASD, le président de la République arabe sahraouie démocratique, Brahim Ghali, a indiqué que la Cour de justice européenne avait affirmé, à trois reprises, ses décisions déclarant que toute convention conclue sans le consentement du peuple sahraoui était “nulle, illégitime et immorale”, exprimant sa certitude que la CJUE annulera toute convention relative aux richesses terrestres et maritimes du Sahara Occidental.

Ghali a affirmé sa conviction que la CJUE et la justice européenne consacreront le droit du peuple sahraoui à défendre ses richesses jusqu’à obtention de sa liberté et de l’indépendance.

“À ce moment, le peuple sahraoui conclura les conventions qu’il veut avec qui il veut”, a-t-il ajouté. À ce propos, le président sahraoui a dénoncé la tendance de certains pays européens qui tentent de contourner les décisions de la CJUE qui “stipulent clairement que toute convention conclue avec le Royaume du Maroc concernant les territoires sahraouis et leurs eaux est une convention nulle et sera annulée par la CJUE”.

Source: APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!