PolitiqueMonde

Accès des Sahraouis à leurs richesses : Une délégation européenne à El-Ayoune en septembre

Le chargé d’Affaires des territoires occupés de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdallah Souilem a fait savoir, samedi à Boumerdes, qu’une délégation du Parlement européen visitera, les 3 et 4 septembre prochain, les deux villes occupées d’El-Ayoune et de Dakhla, afin de s’enquérir de l’accès des Sahraouis aux richesses de leur pays.

Samedi à Boumerdes, à l’issue de son allocution d’ouverture de l’université d’été des cadres du front Polisario et de la RASD, le président de la République arabe sahraouie démocratique, Brahim Ghali, a indiqué que la Cour de justice européenne avait affirmé, à trois reprises, ses décisions déclarant que toute convention conclue sans le consentement du peuple sahraoui était « nulle, illégitime et immorale », exprimant sa certitude que la CJUE annulera toute convention relative aux richesses terrestres et maritimes du Sahara Occidental.

Ghali a affirmé sa conviction que la CJUE et la justice européenne consacreront le droit du peuple sahraoui à défendre ses richesses jusqu’à obtention de sa liberté et de l’indépendance.

« À ce moment, le peuple sahraoui conclura les conventions qu’il veut avec qui il veut », a-t-il ajouté. À ce propos, le président sahraoui a dénoncé la tendance de certains pays européens qui tentent de contourner les décisions de la CJUE qui « stipulent clairement que toute convention conclue avec le Royaume du Maroc concernant les territoires sahraouis et leurs eaux est une convention nulle et sera annulée par la CJUE ».

Source: APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close