Monde

Accident de mine en Chine : au moins 74 morts

  •    L’accident est survenu à 02h00 (samedi 18h00 GMT) dans la province du Shanxi, a annoncé l’agence de presse officielle Chine Nouvelle, qui a publié un bilan révisé de 74 morts.
  •  
  •    Un nombre non précisé de mineurs – au moins une vingtaine – étaient toujours bloqués dimanche après-midi au fond de la mine de Tunlan, située à 50 kilomètres de la capitale provinciale, Taiyuan. Certains d’entre eux auraient pu joindre leurs familles avec des téléphones portables.
  •  
  •    Quelque 436 mineurs travaillaient au fond du puits lorsque le coup de grisou s’est produit. Plus de 300 sont sains et saufs, a précisé Chine Nouvelle.
  •  
  •    Il s’agit de l’accident le plus meurtrier depuis celui qui avait coûté la vie à 105 personnes, en décembre 2007, après une explosion dans une mine du Shanxi.
  •  
  •    Le président Hu Jintao et le Premier ministre Wen Jiabao ont exhorté les secours à tout faire pour sauver les survivants encore bloqués, selon la télévision officielle.
  •  
  •    Le vice-Premier ministre Zhang Dejiang a été envoyé sur place pour superviser les opérations de secours, a indiqué Chine Nouvelle. Il a annoncé la constitution d’une commission d’enquête.
  •  
  •    La mine de Tunlan, qui a une capacité de production annuelle de cinq millions de tonnes de charbon, est gérée par le Shanxi Jiaomei Group. Elle n’avait pas connu d’accident depuis une décennie.
  •  
  •    L’un des mineurs a raconté qu’il avait sûrement échappé au pire après avoir changé d’emploi du temps avec un confrère. "J’aurais dû être parmi eux, si je n’avais pas changé mes heures avec un autre mineur. Il est encore sous terre. J’espère qu’il est vivant", a-t-il dit à Chine Nouvelle sous le couvert de l’anonymat.
  •  
  •    Un autre survivant, Xue Huancheng, 27 ans, a déclaré que lui et ses camarades n’avaient pas été immédiatement informés de la gravité de l’accident et n’avaient reçu l’ordre de quitter la mine que plus d’une heure après l’explosion.
  •  
  •    "A ce moment, l’électricité a été coupée dans la mine", et les mineurs ont dû remonter à la surface par leurs propres moyens, a-t-il déclaré à Chine Nouvelle sur son lit d’hôpital. Il a précisé avoir mis 50 minutes pour parvenir à la surface.
  •  
  •    Le Shanxi est la principale région productrice de charbon de Chine et fournit les deux tiers des besoins du pays, extrêmement vorace en énergie.
  •  
  •    La plupart des blessés ont été intoxiqués au monoxyde de carbone, selon Chine Nouvelle, citant des médecins d’un hôpital de la localité de Gujiao, proche du site minier.
  •  
  •    Cent treize mineurs étaient toujours en observation à l’hôpital en fin de journée et 21 d’entre eux sont "grièvement blessés".
  •  
  •    L’extraction minière est particulièrement dangereuse en Chine où beaucoup de mines n’ont pas de licence d’exploitation et font peu de cas des normes élémentaires de sécurité.
  •  
  •    Près de 80% des quelque 16.000 mines de Chine sont illégales, selon des chiffres officiels.
  •    Le gouvernement a entrepris depuis plusieurs années une campagne de contrôles pour fermer les mines, en particulier les petites, qui ne satisfont pas aux normes de sécurité. Mais de petites unités souvent illégales s’ouvrent régulièrement en parallèle, faussant les statistiques.
  •  
  •    Quelque 3.000 mineurs ont trouvé la mort l’an dernier en Chine, selon des chiffres officiels qui seraient, d’après des groupes de contrôle indépendants, largement en dessous de la réalité.
  •    
  • Ennaharonline/AFP
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close