En direct

Accidents de la circulation en Algérie : Plus de 44.000 cas enregistrés

A l’ouverture d’un colloque national sur "la sécurité routière: évaluation, enjeux et stratégies", le général Othmani a souligné que le nombre d’accidents de la circulation "pourra augmenter dans les années à venir, si des mesures

ne sont pas prises" pour remédier à la situation, avant d’ajouter que les accidents, sur le réseau routier long de 115.000 kms extensibles, ont causé des drames sociaux et des pertes à l’économie nationale.

Le colloque vise, a-t-il dit, à définir le concept de la sécurité routière d’un point de vue académique et dans un contexte économique, social, culturel, légal et médiatique. Il permet aux participants d’établir un diagnostic des accidents de la circulation en Algérie et à dégager des solutions qui feront l’objet de recommandations susceptibles de renforcer la stratégie de sécurité routière et à lutter contre ce fléau et ses conséquences néfastes, a-t-il ajouté.

Pour le coordinateur du colloque, M. Souih Sid Ahmed, cette rencontre répond à un souci de prévention au regard  du nombre sans cesse croissant d’accidents de la circulation et leurs répercussions socio-économiques, "ce qui nécessite davantage d’efforts pour améliorer la célérité d’intervention, la qualité des secours, développer le transport public collectif et un plan national de sécurité routière."

Des spécialistes et des chercheurs aborderont, deux jours durant, quatre axes traitant des d’accidents de la circulation, de la sécurité  routière, des comportements des usagers de la route et de la prévention routière.

Ce colloque, dont la cérémonie d’ouverture a vu la présence du wali d’Oran, est organisé en collaboration avec le 2ème commandement régional de la Gendarmerie nationale.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close