Société

Accidents de la route : Les maladies du sommeil seraient l’une des causes principales

Une journée d’information a été organisée jeudi 12 Janvier, par le CHU d’Oran afin de mettre la lumière sur les risques encourus par les personnes atteintes du syndrome d’Apnée du sommeil (SAS), qui causerait environ 30% des accidents de la circulation, indique l’APS.

“Le SAS constitue un danger pour le patient sur le plan cardiorespiratoire et par ses répercussions neuropsychiatriques, sociales et professionnelles, pour ce qui est des symptômes cliniques on retiendra le ronflement, l’obésité et les somnolences diurnes excessives”, a  souligné le Dr Oujidi.

Le CHU d’Oran a mis en place une unité d’exploration des pathologies du sommeil, relevant du service de pneumologie, depuis l’année 2015. Cette dernière a pour but, de diagnostiquer le plus grand nombre de malades pour établir une prévalence a cette dernière, a indiqué, pour sa part, son président et chef du service pneumologie, le  Pr Ouardi.

D’après le même spécialiste, on y retrouve un laboratoire du sommeil, qui est une première au niveau régional, ajoutant que le nombre de personnes atteintes de cette pathologie n’est pas encore cerné avec précision en Algérie, mais la prévalence serait entre 3 et 5% de la population.

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!