SportsFoot international

Accusé de fraude fiscale, Cristiano Ronaldo condamné à deux ans de prison en Espagne

Cristiano Ronaldo,la star planétaire du ballon rond a été condamnée, mardi 22 janvier, par la justice espagnole pour fraude fiscale à une peine de deux ans de prison et à une lourde sanction financière d’environ 3,2 millions d’euros. Il n’aura cependant pas à purger les deux ans de prison qui ont été commués en amende de 365 000 euros, parce qu’en Espagne les peines allant jusqu’à deux ans ne sont généralement pas appliquées aux personnes sans antécédents judiciaires.

Accord avec le fisc

Le parquet de Madrid avait lancé en juin 2017 ses poursuites contre Ronaldo qui avait été auditionné un mois plus tard. Il avait alors assuré dans un communiqué n’avoir « jamais rien caché ni avoir eu l’intention de pratiquer l’évasion fiscale ». Le parquet accuse le quintuple Ballon d’or d’avoir utilisé un montage de sociétés basées à l’étranger – aux îles Vierges britanniques et en Irlande, où les taux d’imposition sont très bas – pour éviter de payer ses impôts en Espagne sur ses « droits à l’image » entre 2011 et 2014. Les avocats de « CR7 » alléguaient pour leur part une simple différence d’interprétation sur la part de revenus imposables en Espagne.

Le fisc espagnol et l’attaquant portugais avaient conclu un accord en juin dernier selon lequel Ronaldo était convenu de payer au fisc 18,8 millions d’euros, ce qui a permis à ce dernier d’échapper à un procès coûteux en termes d’image et à l’issue duquel il risquait une peine plus lourde. Un porte-parole du tribunal n’était pas en mesure de dire dans l’immédiat si l’amende prononcée par le juge s’ajoutait aux 18,8 millions. Contacté par l’AFP, le fisc s’est refusé à tout commentaire.

Source: AFP

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close