En directAlgérie

Accusé et dénigré…La vérité sur le défunt père d’Anis Rahmani

Algérie – C’est une triste campagne d’acharnement qui vise un Moudjahid décédé. Un coup tordu par excellence, tenter d’affaiblir et de discréditer un homme en dénigrant un être cher qui ne fait plus de ce monde.

Mokeddem Ben Slimane, le défunt père du PDG du Groupe Ennahar Anis Rahmani, de son vrai nom Mohamed Mokeddem, fait l’objet d’un acharnement sans précédent sur les réseaux sociaux.

Atteindre le fils en s’en prenant au père, c’est le comble de l’indécence et de la bassesse. Des pages Facebook connues pour leurs pratiques immorales ont l’habitude de publier les photos d’un « harki » affirmant qu’il s’agirait du père d’Anis Rahmani.

Fact Checking – En réalité, il s’agit de photos piquées dans un livre que nous avons pu retrouver : « La Guerre d’Algérie » des auteurs Bernard Crochet et Gérard Piouffre, édité en 2008. C’est dans son chapitre « La France s’installe dans la Guerre (1956-1957) », que les photos en question ont été publiées.

Comme l’on peut remarquer sur les photos du livre publiées par Anis Rahmani sur Twitter, les deux photos par lesquelles le défunt Moudjahid Ben Slimane Mokeddem est accusé de traîtrise ont été prises par le « Général François Meyer » dans deux commandos différents. En effet, la première photo, qui apparaît notamment dans la couverture du livre, est celle du « Commando de chasse du secteur de Géryville, sud Oranais ». Pour la deuxième photo, il s’agit du « Commando de chasse n° 133 », prise dans « les monts du Ksour » par François Meyer.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close