SportsFoot local

Accusés par Cherif Mellal, Tahkout et Berraf répondent !

Agressé avant hier par les proches d’un joueur, le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal a pointé un doigt accusateur vers le président du comité olympique algérien, Mustapha Berraf. Il a, d’ailleurs, révélé que ses agresseurs faisaient partie du groupe Tahkout.

Devant ces accusations très graves, Mustapha Berraf et le groupe Tahkout n’ont pas tardé à réagir. Le président du comité olympique algérien a réagi à sa manière sur sa page Facebook officielle. « Je me trouve depuis 5 jours au Maroc, où j’ai l’honneur de présider la cession ordinaire du Comité Exécutif de l’Acnoa-Anoca », a-t-il, ainsi, écrit. Une façon de dire qu’il n’a aucun lien avec l’agression dont a été victime Cherif Mellal.

Le groupe Tahkout, pour sa part, a émis un communiqué niant toute implication du groupe dans cet acte ignoble.  Il est annoncé dans ce communiqué que l’employé coupable de l’agression a été licencié suite à ces faits. Le groupe rappelle, par ailleurs, que des relations exceptionnelles le lient à la JS Kabylie. Le groupe Tahkout se réserve, cependant, le droit d’ester en justice les parties qui propagent, selon lui, de fausses accusations.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close