Les Verts d'AlgérieSports

Affaire « Belkebla » : Le silence incompréhensible de la fédération !

Plus prompte à répondre par des communiqués quand elle est attaquée ou parfois même ciblée par de simples critiques, la fédération algérienne de football observe un silence assourdissant depuis l’éclatement de l’affaire Belkebla.

L’incident malheureux du jeune Haris Belkebla a mis à nu la communication sélective de la fédération algérienne de football. On se souvient de la rapidité avec laquelle la FAF avait publié un communiqué pour dénoncer l’incident entre Raouraoua et Amar Bahloul en Arabie Saoudite.

Cet incident n’est qu’un petit exemple de la rapidité des locataires de Dély Brahim quand il s’agit de répondre à des critiques ou a des attaques. Cependant, on note bien comment la FAF a préféré faire l’impasse sur l’incident « Belkebla » ou encore le scandale de la jeune fille visiteuse du CTN à une heure tardive.

Concernant l’affaire d’hier, l’opinion publique nationale n’a appris la mise à l’écart du joueur et son remplacement par Benkhemassa qu’à travers la presse présente à Doha. La FAF ne communique, donc, que quand elle éprouve le besoin de se défendre.

Une attitude incompréhensible d’autant plus qu’il ne sert strictement à rien de cacher un incident documenté par une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. Une vidéo virale, une décision du sélectionneur n’ont pas été jugée importante par la fédération qui pourtant est habituée à communiquer sur des sujets beaucoup moins grave que l’incident survenu à Doha.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close