Sports

Affaire CSC-USMBA: la commission de discipline dévoile ses sanctions

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Outre la décision de faire rejouer le match le samedi 3 janvier sur terrain neutre, la commission de discipline a infligé un an de suspension à compter du 28 décembre au secrétaire du CSC, club qui doit s’acquitter d’une amende de 200.000 dinars.

Le CSC aura également à prendre en charge les frais de déplacement et de nuitées supportés par l’USMBA. A la fin du match de vendredi qui s’est terminé sur une victoire du CSC (1-0, a.p), les dirigeants de l’USMBA ont introduit des réserves sur le CSC qui a fait jouer trois joueurs étrangers en même temps alors que le règlement de la Ligue de football professionnel stipule qu’un club de Ligue 1 n’a pas le droit d’en faire jouer plus de deux simultanément.

A cet effet, l’entraîneur du CSC, Rachid Belhout qui a aligné durant les 120 minutes de jeu le défenseur camerounais Aminou Bouba et l’attaquant malgache Paulin Voavey, a fait entrer un troisième joueur étranger, le défenseur malien Ousmane Berthé à la 120e minute à la place de Guerabis.

La commission de discipline s’est basée, pour prononcer son verdict, sur l’article 144 du code disciplinaire de la  FIFA : portée du code, cas non prévus, coutume, doctrine et jurisprudence.

"Pour les cas non prévus dans le code disciplinaire, les autorités juridictionnelles se prononcent selon la coutume associative et, à défaut de coutume, selon les règles qu’elles établiraient si elles avaient à faire acte de législateur", souligne la même source, qui estime que "ce cas de figure (n’est) pas régi entièrement par les dispositions réglementaires et disciplinaires de la FAF".

APS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *