En direct

Affaire de l'ex-PDG de Sonatrach: Le président du tribunal décide une enquête complémentaire

Le verdict de l’affaire pour infraction à la législation des changes et passation de marchés contraire à la règlementation dans laquelle sont impliqués l’ex-PDG de Sonatach Mohamed Meziane et un vice-président du groupe a été rendu mercredi au tribunal de Sidi M’hamed.

   Le président du pôle judicaire spécial pour les affaires de corruption, Bensalem Abderrezak a rendu son jugement dans lequel il préconise  »une enquête complémentaire ».

   Il a indiqué dans le rendu de l’audience au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger qu’avant de trancher dans le fond, il faut effectuer une enquête complémentaire au niveau des sièges de Sonatrach, de la BEA, des douanes de Mostaganem, et de Schlumberger pour voir les documents d’importation des pièces de l’usine de stah ».

   Lors du procès tenu le 8 avril dernier, une peine de cinq ans de prison ferme assortie d’une amende de 122 millions de dinars avait été requise par le ministère public contre Mohamed Meziane et Boumediene Belkacem, vice président du groupe chargé des activités amont.

   L’ex-PDG du groupe Sonatrach sous contrôle judiciaire avait comparu libre durant l’audience, alors que l’ex-vice président amont de Sonatrach comparaissait en état de détention. Il est en détention depuis 2010.

    L’ex-PDG de Sonatrach a déclaré durant le procès que le projet de Stah est intervenu sur décision politique et instructions ministérielles après négociations entre le ministère des Affaires étrangères et son homologue libyen pour tenter de trouver une solution technique, politique et économique à la question des hydrocarbures au niveau des frontières sud-est.

APS 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close