En directAlgérie

Affaire Hamel : Abdelmalek Boudiaf, ancien ministre de la Santé, ce mercredi à la Cour suprême

Algérie – Abdelmalek Boudiaf, ancien ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière est entendu actuellement par le juge enquêteur près la Cour suprême, rapporte Ennahar.

Nommé à la tête du portefeuille de la santé pendant quatre ans, Abdelmalek Boudiaf est auditionné, cependant, en sa qualité d’ancien wali dans le cadre de l’affaire relative à l’ancien directeur général de la Sûreté national, Abdelghani Hamel, et appelée communément « affaire Hamel ».

Abdelmalek Boudiaf était en effet wali d’Oran de 2010 à 2013. Avant débarquer dans la capitale de l’ouest, il était wali de Constantine pendant cinq ans.

En 2017, il a été remercié du gouvernement pour être remplacé par Mokhtar Hasbellaoui.

Tags

Articles en lien

5 Comments

  1. Pour une bonne nouvelle pour ka population de constantine qyi a eu a vivre lesfrasques de cet ex wali…c en est une…et de taille!!!! Implique dans des affaires de logements..de terrains..de femmes…et dans la fameuse histoire du pseudo medicalent rahmet rabbi medicalent miracle pour le diabete..en complicite avec un labo local et une pharmacienne fille d un ponte du parti..affaire de plusieurs milliards…etc etc 0voila un sacre hableur..menteur invetere..bonimenteur..qui se retrouve aujourd hui devant la justice du pays.!!il restera a eclaircir ses frasques au niveau du ministere de la sante..pour des affaires avec les labos francais de medicalents..etc..etc..etcc….et devant les juges ce sera preuves a l appui!!!…pour le moment..il va comparaitre..et si les juges l ont convoque ce n est pas pour ecouter ses fables…un sacre client!!!

  2. la justice indépendante algérienne est entrain de construire la plus grande démocratie des temps modernes. les occidentaux pourraient apprendre beaucoup en suivant les évènements de chez nous. que Dieu le Tout Puissant protège les Magistrats algériens et les guident dans leur noble mission, la justice. amine !!!

  3. mesdames et messieurs bonjour. en feuilletant un journal éléctronique je lis : chakib khelli et bouchouareb, en fuite à l’étranger, convoqués par la justice algérienne, ont fourni des certificats médicaux attestant qu’ils souffrent de troubles psychiatriques. et là !!! c’est le comble !!! la question est : comment se fait il qu’ils ont été nommés MINISTRES alors que c’est des fous !!! les EX chefs de gouvernements doivent répondre de cela devant la justice. mais c’est l’arnaque du siècle !!! il y a de quoi en rire, et de pleurer aussi. nous étions gouverné par des escrocs !!!

    1. Mouatene..bonsoir..wallah comment peux tu preter credit a des infos de ce type..chakib mehboul..hhhh.meci mehboul quand ilse tape des centaines de millions de dollars et des tankers de gaz nat ey de petrole payes sur ses comptes..bouchouareb mehboul?refugie au liban ou il ne risque pasde se faire extrader..un pays ami de fafa..sauf qu il oublie qu il y a l ami..le chef du hezbollah qui peut l envoyer en orbite plus rapidement que saturne 5..et pour ce qui est de chakib..il ne profitera pas longtemps de son fric..un pays sui a transporte la guerre au pays m!!eme de l ennemi est capable de liquider ses ennemis ou qu ils se trouvent..plus fort que le mossad…!!..ou ils rentrent pour se faite juger..ou un jour ou l autre ils prendront le chemin du ciel..l algerie ne peut se permettre la pitie avec des traitres a la nation.

  4. bonsoir Mouloud, ce que tu dis est vrais. cela ne t’a pas échappé que j’ai bien précisé à la fin que nous étions gouverné par des escrocs. c’est le Soir qui a rapporté cela. bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close